Group expo: La Farlède 2-28 Fev. 2018

19 Fev 2018

http://www.lafarlede.fr/agenda/mois-de-la-creation-2018

Oui, j’ai 13 oeuvres dans un expo en groupe «Danse & Mouvement» pas loin d’ici. Merci La Farlède!

Mais (comme trop souvent) «erreur» avec mon nom Hughes: ils ont éćrit Hugues, sue information imprimé et aussi video dans la salle – ils ont corrigé l’erreur sur le site web, merci!

Mes 13 oeuvres là (11 à vendre), mais difficile les voir (et photo) avec ces lumières…

Expo ouvert:

Vendredi 2 février 2018 – Mercredi 28 février 2018 

à la médiathèque Eurêka, La Farlède.

 

Horaires (sur le site web du médiathèque = vrai?) :

lundi: fermé

mardi: 14h – 18h

mercredi: 9h – midi et14h – 18h

jeudi: 16h – 18h

verndredi: 9h – midi et 14h – 18h

samedi: 10h – 16h (pas fermé à midi?! Pas possible en France?!)

dimanche: fermé

Ils ont éćrit:

“Cette année le mois de la création met à l’honneur la danse et le mouvement. Dès le vendredi 2 février, les visiteurs curieux pourront découvrir, expérimenter, vivre ce thème au travers de différents modes d’expression artistiques, notamment sur pellicule, avec le festival de courts-métrages Ciném’Art, le lézard dans le placard.

Le festival de courts-métrages 2018, récompensera les films dans deux catégories : fiction et documentaire. Également, cette année, un prix du meilleur synopsis, ainsi qu’un prix du public seront attribués.

Les temps forts :

Vendredi 2 février à 19h :

Soirée d’inauguration avec buffet de découverte et de création avec Gotosushis. Performance de la danseuse Charlène Pons

Vendredi 16 à 20h :

Concert Groupe de blues-rock, Southern Spirit – Entrée libre, réservation obligatoire

Vendredi 23 à 18h30 :

Soirée spéciale autour du mouvement, projections, débat et performances, animée par Yoann Montagne de l’association Namhtso

Artistes exposés ou participant aux temps fort du mois de la création 2018

Charlène Pons

Charlène Pons a 19 ans et est étudiante aux Beaux-arts de Toulon, après avoir suivi une prépa aux écoles d’Arts. Elle partage sa passion pour les Arts plastiques avec celle de la danse également. Elle danse depuis l’âge de 4 ans et pratique la danse classique, le jazz et le contemporain. Son rêve dans ses projets futurs est d’associer ses deux passions. Pour l’instant, elle travaille d’arrache-pied (de danseuse)  pour se faire une place dans le monde des artistes.

Manon Giai-via  photographe

Photographe en auto entreprise depuis cinq ans, Manon s’est totalement reconnue dans le thème du Mois de la Création ” Danse & Mouvement”.

Photographe spécialisée dans les images de danse, une de ses premières passions, elle réalise  chaque année des prises de vue en extérieur avec des danseuses de talents ainsi que des photos pour les galas de danse pour beaucoup d’écoles.

« Après avoir obtenu un BAC Scientifique à Toulon, j’ai passé deux ans à Lyon pour être diplômée d’un BTS Photographie.

Après l’obtention de ce dernier, je suis revenue dans notre beau village pour monter ma propre entreprise. »

Nathalie Verny

Après avoir passé de longues années à travailler dans le cinéma comme scripte et collaboratrice artistique avec Klapisch, Salvadori, « Intouchables »,  Audiard, Nathalie s’est installée dans la belle lumière de Toulon avec le besoin cette fois- ci de fixer des images. Ce sont des photos en noir et blanc, qui, pour la plupart nous viennent d’un monde qui n’existe plus, qu’elle peint avec des couleurs vives pour leur redonner vie. Une autre jeunesse.

Southern Spirit

Blues-rock des années 70, avec la particularité d’avoir un répertoire en hommage au blues et rock du Sud des Etats-Unis. Cinq musiciens de trois différentes générations (de 60 à 20 années d’âge). Fred le batteur et Sergi au chant viennent du groupe Custom Rock. Un guitariste et le bassiste viennent du groupe U-Turn (groupe de rock de 20 années de vie), et vient de les rejoindre un jeune guitariste prodige de 23 ans. Concert le vendredi 16 février 20h.

https://youtu.be/SESCnOj8waI

Maxime Macchi  ferronnier, sculpteur et styliste de bijoux

Ancien prothésiste dentaire de 29 ans devenu forgeron, Maxime Macchi sculpte des bijoux magnifiques à l’image de nos héros préférés. Sa société Nous sommes des héros.

Maxime Macchi est forgeron d’artefacts légendaires. Un titre qui en jette pour des créations tout aussi éblouissantes. Dans l’atelier d’Aubagne de sa société Nous sommes des héros, Maxime façonne, sculpte, fond et sertit des bagues, des pendentifs et des bracelets à l’image de nos héros fétiches. Iron Man, Captain America, Wolverine, Batman, Joker, Wonder Woman, Yoda,  Dark Vador, Predator, Anonymous, Aktarus ou encore les Chevaliers du Zodiaque comptent parmi les quatre-vingts différents modèles entièrement personnalisables qui constituent l’impressionnante collection de Nous sommes des héros.

Jenny Hughes  artiste peintre et multi-techniques

https://jennyhughesblog.wordpress.com/

Née à Londres, Jenny fait ses études en arts graphiques au bord de la manche à Brighton,

Elle y reste quelques années parce qu’elle adore la mer et la nature, et devient  graphiste auto-entrepreneur pendant 15 ans.

« Je regarde, vois et sens, explore et découvre, trouve des idées et des objets, donc je joue. Je peins, fais des estampes, gribouille, façonne, dessine, fabrique, je coupe et colle. J’utilise pleins de techniques, matériaux différents pour mes créations. Des fois mes erreurs me donnent des résultats intéressants et beaux et me mettent sur un chemin différent.

Nos vies sont toujours remplies de mouvements de toutes sortes. On bouge nos corps dans certaines situations précises, mais aussi seulement pour le plaisir d’être en mouvement. Je dessine souvent le corps humain. Je le déforme jusqu’à ce qu’il devienne presque perdu, un symbole. Comment communiquer des mouvements et des changements invisibles par l’art statique et visuel?

Il y a rien de concret ni de stable, tous sont toujours en transformation, en changement. J’utilise mon art pour essayer de communiquer mes idées, pensées et émotions.

Je cherche et recherche des solutions pour mieux communiquer aux autres en utilisant les paroles visuelles, mais je suis jamais contente avec mes résultats. Chaque réalisation n’est qu’une facette, donc je continue mon exploration… »

Catherine Cayol

Initiée par sa grand-mère est passionnée de couture depuis son tout jeune âge. C’est pour faire plaisir aux autres et assouvir sa passion que Catherine coud des tissus pour en faire des sacs originaux et uniques.

Flavie et Arnaud

Deux jeunes lycéens amoureux des jolies choses de la vie exposeront leurs premières photos….

Audrey Mompo

L’ouvrage d’Audrey Mompo présente trois séries du photographe Philippe-Gérard Dupuy, ainsi que des ateliers de pratique photographique simples, à mettre en place à la maison ou en classe. Parmi ces ateliers, l’atelier des patates présent dans le livre sera organisé au  cours du Mois de la création par la médiathèque. Les enfants pourront créer un personnage sur une pomme de terre et ensuite l’exposer pour pouvoir la prendre en photo.

Valérie Taral

Nuit comme jour, les lampes de Valérie Taral apportent de la poésie dans votre intérieur. Objet flottant, coloré, organique, végétal de jour, une autre dimension s’ouvre le soir.

Allumées, les lampes deviennent translucides, légères, aériennes, la lumière les incarne en êtres vivants, juponnés, musicaux ou chevelus mais encore en bien d’autres images.

Leurs formes libres et arrondies suggèrent un mouvement lent, en suspend, à l’inverse de celui de notre société ultra rapide. Les passages des corps, du vent, les animent et les mélent au mouvement réel de la vie. Le temps circule à travers celles çi et apporte d’infinies variations.

Allégorie du vivant, métaphore du temps, ces lampes sont aussi un dialogue entre la créatrice et vous. Librement elles se laissent mettre en forme, en scène dans votre espace. La lumière artificielle presque naturelle, métamorphose les matières et les jeux d’ombre, de couleurs habillent vos pièces.” [fin]

mes oeuvres…

et détail = collage au tour:

et détails:

et détails:

 

 

Advertisements